Retour à l'accueil

Derrière une empreinte carbone négative, les secrets du Bhoutan

C’est le début de l’année ! Ce sont les matins enneigés, les bouillotes, l’heure de sortir les gros plaids mais aussi l’heure de prendre des bonnes résolutions. C’est pourquoi aujourd’hui, nous allons nous intéresser au Bhoutan.

Bhoutan landscape

Le Bhoutan a depuis toujours eu une empreinte carbone négative. Une empreinte neutre, oui, mais négative, qu’est-ce que c’est ?

Du fait de sa forte densité d’arbres, des choix politiques du pays et du mode de vie très simple de ses habitants, le Bhoutan absorbe plus de Co2 qu’il n’en libère ; alors même qu’il est situé entre deux géant industriels : la Chine et l’Inde.

Nos pays européens doivent eux-aussi prendre leurs bonnes résolutions donc pourquoi pas s’inspirer de l’exemple de la politique environnementale menée par le Bhoutan 💪🏻.

On vous dévoile tous les secrets de la politique de développement durable environnementale et sociale du Bhoutan 🌳

La politique de développement durable entreprise depuis toujours par le Royaume repose sur la collaboration de ses deux acteurs principaux : le gouvernement et le peuple.

A l’image du peuple, le gouvernement est optimiste, heureux et persuadé que le bonheur doit être la priorité stratégique d’un pays.

Enfant du Bhoutan

Le gouvernement dit choyer son peuple en rendant la plupart de ses services et infrastructures gratuits. Le soin est gratuit et l’école l’est jusqu’au lycée. C’est pourquoi la population semble être reconnaissante et apaisée.

Le gouvernement a donc depuis toujours eu une Constitution voulue propice à l’harmonie de ce pays. Cette Constitution a été révisée plusieurs fois au cours du temps et le pays ne cesse de réaffirmer son engagement politique en faveur de l’environnement et d’une consommation raisonnée.

En 1992, le pays ne tient plus compte de son PIB dans ses choix de politiques et d’investissements (Produit Intérieur Brut) mais de BNB (Bonheur National Brut). C’est-à-dire qu’un projet sera approuvé si celui-ci rend indéniablement la population plus heureuse.

Pour le Bhoutan, l’indice de bonheur créé est plus représentatif des conditions de vie d’une société et de son peuple que l’indice de richesse utilisé partout ailleurs. Le BNB intègre la Constitution officielle du pays en 2008.

En 2012, le secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon et le premier ministre Bhoutanais Jigme Thinley amorcent le projet : World Happiness Report. C’est un rapport annuel qui évalue chaque pays sur le niveau de bonheur de ses habitants.

World Hapiness Report 2016-2018

Cependant, n’est-ce pas paradoxal que le Bhoutan soit 92ème dans ce classement ?

En effet, sous des apparences idylliques, le Bhoutan souvent comparé au « Shangri-la », lieu légendaire associé dans les croyances à un paradis terrestre, souffre de problèmes structuraux dangereux.

Les limites de ce modèle

Rappelons que le Bhoutan fait partie des « pays les moins avancés » [FMI], et est l’un des plus pauvres de la planète. L’école est gratuite, néanmoins 40 % de la population est analphabète et 23 % vit sous le seuil de pauvreté.

Par ailleurs, le pays est en proie à un choc identitaire soulevé par la nouvelle génération. Internet a été autorisé dans le pays en 1999. Jusque-là, les habitants vivaient sans se soucier de l’évolution industrielle des pays voisins. Cependant, la nouvelle génération peut se comparer et remet en question la pérennité du régime.

Si le Bhoutan décide de « développer » son économie, son empreinte carbone sera-t-elle toujours négative ?

Jeunesse Bhoutanaise

Comment peut-on nous en inspirer ? 💡

Le Bhoutan est une exception rare dont certaines mesures peuvent nous inspirer. Penser à notre bonheur, à notre planète et notre équilibre de vie ne peut être que louable. Pouvons-nous appliquer ces valeurs-là dans nos sociétés ? Chez Lakaa nous en sommes convaincus !

Le but n’est pas d’atteindre une empreinte carbone négative ou même neutre mais simplement changer nos petites habitudes de vie et de consommation à notre échelle pour réduire l’empreinte de notre pays.

Le plan d’action doit être mené sur deux axes en parallèle : le gouvernement doit prendre les mesures nécessaires et donner l’exemple à ses citoyens ; mais c’est aussi aux citoyens d’agir et d’entreprendre une transition énergétique personnelle, sans quoi tout plan macroéconomique échouerait.

En Europe, il semble que les pays nordiques arrivent à concilier progrès et richesse avec faible empreinte carbone et taux de bonheur très élevés. C’est aussi à notre portée et nous pouvons tous y contribuer, en tant qu’individu mais aussi en tant qu’entreprise.

C’est aussi à vous tous autour de vous de donner l’exemple, à votre famille, à vos proches ou même à vos collègues. Ramenez sa gourde ou son mug au boulot, c’est déjà une très bonne résolution pour 2021. 💪🏻

Et vous le faites-vous ? Quels sont vos projets pour 2021 ? ✨

Toute l’équipe vous souhaite une très joyeuse année 2021 💖

Découvrez Lakaa, la solution globale d'engagement environnemental des collaborateurs, partout en France.